Archive for décembre, 2007

Déc 30 2007

Meilleurs voeux pour 2008…

Published by under blig,blog, humeurs

Théobromine’s blog vous souhaite de bien agréables fêtes de fin d’année.
Que l’année nouvelle soit riche en émotions et vous apporte santé et bonheur.

N’hésitez pas à commenter, compléter, agrémenter les articles. Le blog n’en sera que plus vivant. Et en guise de cartes de voeux une molécule nouvelle, le sapinane créée avec ChemSketch (qui permet de sauver vos molécules en mouvement sous forme de gif animé). Pour la synthèse, un peu de patience 😉

sapinane1.gif

convert this post to pdf.aucun tag

No responses yet

Déc 27 2007

Labo : Coca coule … coca light flotte. Vrai ? faux ?

Published by under expériences

Sur le net je découvre cette belle expérience  (et ici … mais en suédois et encore ailleurs …) montrant que, plongée dans un bac d’eau, une canette de coca light flotte alors que la canette équivalente de coca normal coule. S’en suit une belle explication basée sur les différences de densité :  la forte concentration en sucres du coca normal accroît sensiblement la densité alors que les édulcorants à haut pouvoir sucrant (et donc en faible concentration) modifient peu la densité.

Sympa comme manip. Méfiant … je la teste d’abord et, catastrophe, la canette de coca light coule 😯 (délicatement, il est vrai). Le net m’aurait-il menti ?


coke light flotte ? (1) par cesuchimie


L’explication concernant la densité me paraissant convaincante (la différence de masse volumique est avérée : coca normal 1,036g/mL , coca light 0,993g/mL, coca zéro 0,998g/mL), il faut admettre que le problème est plus complexe que prévu.

Apparemment, comme le montre la vidéo suivante, d’autres facteurs entrent en jeu

  • après agitation, la canette flotte …
  • la canette retournée coule …




Coca light flotte ? (2) par cesuchimie



Auriez-vous une explication ? Un physicien pointu aurait-il une explication ? Quelqu’un a-t-il le n° de GSM d’Archimède 😉 ? N’hésitez pas à donnez vos commentaires. Merci.

convert this post to pdf.
Tags: , , , , ,

6 responses so far

Déc 16 2007

[ressources] Formation du saccharose à partir du glucose et du fructose

Published by under oses,ressources

Cette animation (flash) qui vous permettra de joindre l’image à la parole (très utile dans ce genre de matière où l’aspect structurel des molécules est important)  montre le glucose et le fructose sous la représentation de Fisher se cyclisant avec formation d’hémiacétal avant de se condenser en une molécule de saccharose.


 saccharose.gif

Le site Science in context présente beaucoup d’autres animations très intéressantes (mais en anglais).

convert this post to pdf.
Tags: , , , , , ,

No responses yet

Déc 12 2007

[nouvelles du blog] Theobromine’s blog au eLearning awards

Published by under blig,blog, humeurs

Notre blog s’est retrouvé  sélectionné 😛  dans la shortlist des 100 nominés  (parmi 560 sites venant de 35 pays) pour les eLearning awards organisé par European Schoolnet.

Mais … on n’est pas allé plus loin 😥 . Jeunesse du blog (moins de 4 mois), caractère artisanal (face à certaines « grosses productions » associatives), caractère « peu porteur » de la chimie, manque d’interactivité, … les raisons sont certainement multiples.

Et vous qu’en pensez-vous ?

convert this post to pdf.
Tags: ,

No responses yet

Déc 10 2007

Labo : Electrolyse de NaCl

Published by under expériences,oxydo-réduction

print.gifNous nous proposons de réaliser l’électrolyse de NaCl et de mettre en évidence les phénomènes qui se produisent aux deux électrodes. Le dispositif n’est guère complexe, à conditition de disposer

  • d’un générateur permettant de d’appliquer une tension de 20-30V (pourquoi pas quelques piles en série … ?),
  • de batonnets de graphite (si vous avez des fils de platine … c’est mieux car le graphite a tendance à s’effriter),
  • une plaque de PVC (matériau poreux) pas trop épaisse (1cm),
  • un récipient adéquat,
  • une solution de NaCl (sel de cuisine),
  • quelques cables et pinces « crocodile » pour réaliser le circuit,
  • de la phénolphtaléine (indicateur acide-base … de l’extrait de jus de chou rouge, vert en milieu basique et rouge en milieu acide,  pourrait tout aussi bien être utilisé).


electrolyse-nacl-schema.jpg



Lorsque la tension est appliquée un dégagement gazeux s’observe aux deux électrodes

  • à l’anode (borne +), site de l’oxydation, le Cl est oxydé en Cl2 gaz : odeur caractéristique de dichlore, l’apparition d’une coloration jaune verdâtre (dichlore dissous) et l’absence de coloration de l’indicateur (on pourrait aussi montrer le pouvoir décolorant du dichlore) (rem: en solution diluée, le gaz produit est du dioxygène);

  • à la cathode (borne -), site de la réduction de l’eau H2O (2H2O + 2e → H2 + 2OH ) : Mise en évidence des ions OH par la phénolphtaléine (fuchsia en milieu basique, incolore en milieu acide).

     Et la video …





    Quel est le rôle de la paroi PVC ? On évite le mélange des produits des réactions de réduction et d’oxydation … leur identification est ainsi possible. Si on enlève cette paroi, il y aura réaction entre le dichlore et l’hydroxyde de sodium avec formation d’un mélange de chlorure et d’hypochlorite (c’est l’eau de javel) suivant la réaction

    2NaOH + Cl2 → NaCl + NaOCl + H2O


    Quelques liens

convert this post to pdf.
Tags: , , , , , , ,

5 responses so far

Déc 05 2007

[Labo] Dosage du SO2 dans le vin

Published by under expériences,oxydo-réduction

la manip en pdfDans l’antiquité déjà, Romains et Egyptiens utilisaient le dioxyde de soufre pour conserver les denrées alimentaires. Nous nous proposons de doser cet additif dans un vin blanc.

Le dioxyde de soufre SO2 (ainsi que les composés dérivés sulfites, hydrogénosulfites, Na2SO3, NaHSO3, K2S2O5, CaSO3, Ca(HSO3)2, …) possède un double intérêt dans la conservation des aliments

  • il a une activité ANTI-MICROBIENNE et STABILISANTE grâce à son pouvoir inhibiteur sur certains enzymes.
  • il PREVIENT L’OXYDATION des légumes et jus de fruits frais et  empêche ainsi le brunissement de ces denrées. 

La toxicité du dioxyde de soufre est relativement faible (du moins pour les doses moyennes normalement ingérées : aux USA, 0,17 mg par kg de poids corporel et par jour soit ±10000 moins que la dose létale à 50%) sauf pour certaines personnes présentant une sensibilité particulière (certains asthmatiques entre autres).

En tant qu’additif alimentaire (E220 – E227) l’utilisation des sulfites est réglementée et, étant donné son action destructrice sur la thiamine (vitamine B1),  l’emploi est limité à des aliments qui ne constituent pas des sources essentielles de cette vitamine tels que les fruits secs, les fruits pour confitures, la moutarde, la bière, les jus de fruits, les vins, etc….

so2-etiq.jpg

Dans le cas du vin et pour les raisons citées ci-dessus, le vin subit un double sulfitage : d’abord après foulage et ensuite en fin de fermentation. L’adjonction de sulfite est strictement règlementée. En Europe la dose maximale autorisée est de 210mg/L pour un vin blanc (160mg/L pour un vin rouge) et dès que le taux dépasse les 10mg/L, la mention « contient des sulfites » doit obligatoirement apparaître sur l’étiquette.

» laboratoire, liens divers …» Continue Reading »

convert this post to pdf.
Tags: , , , , , , , ,

One response so far