Oct 17 2008

[labo] L’expérience de Franklin

Publié par le 2:05 dans expériences,la matière

franklin-10-08.jpgVous connaissez l’expérience dite de Franklin ? C’était en 1762, Benjamin Franklin (faites un petit passage sur Google pour connaître un peu plus de la vie assez riche de ce Monsieur) était en Angleterre et à la suite de je ne sais quelles circonstances il s’étonna de l’importance de la superficie occupée par une petite quantité d’huile répandue à la surface d’un étang … Il faut rappeler qu’à cette époque la notion de molécules n’était pas encore connue alors, de là, à en évaluer la longueur …

un petit texte de Pierre-Gilles de Gennes ▼

Toujours est-il que cette anecdote a donné naissance à une expérience bien sympathique … l’évaluation de la longueur de la molécule d’acide oléique. Sachant que l’huile (dont les molécules possèdent une « tête » hydrophile et une queue « hydrophobe ») se dispose en une fine couche monomoléculaire à la surface de l’eau, on tente d’évaluer la « hauteur » de cette tache de forme cylindrique connaissant le volume d’huile et le rayon de la tache.

Les recettes sur le net sont multiples. Voici la mienne. Cliquez pour voir ma recette ▼

Soit schématiquement (cliquez ici pour télécharger le schéma au format modifiable ChemSketch … qui peut ensuite être inséré dans MS-Word …)

franklin.gif

Voici, en vidéo (prise le 29/09/2008) la formation de la tache …


Expérience de Franklin par cesuchimie

convert this post to pdf.
Tags: , , ,

2 nombreuses réponses

2 Responses to “[labo] L’expérience de Franklin”

  1. […] Le principe en est simple : L’huile se répartit sur l’eau en une fine couche cylindrique de l’épaisseur d’une molécule (plus de détails ici). […]

  2. Annie T.on 20 Oct 2008 at 9:41

    1) Je n’ai jamais réalisé cette expérience mais je me souviens avoir lu que pour mesurer la surface de la tache on pouvait procéder ainsi : on dessine le contour de la tache sur un calque posé sur une vitre au dessus du cristallisoir puis on reporte sur une feuille de papier millimétré et on compte cm2 et mm2 …
    2) Cette expérience est très interessante à plus d’un titre car :
    – elle donne la notion de la taille des molécules ( à propos quel est le résultat pour l’acide oléique ? ) donc de la constante d’Avogadro …
    – elle permet de parler les interactions moléculaires … ( Van der Waals , autres … ) et on peut parler des bulles de savon, de la mayonnaise, de la lessive …. etc …

Trackback URI | Comments RSS

Laissez une réponse