Mar 20 2009

[chemsketch] Etude des propriétés physiques des composés organiques

Publié par le 10:41 dans chimie organique,logiciels

L’étude des propriétés physiques des composés organiques ne peut se faire sans passer par la détermination de quelques propriétés aisément accessibles au labo telle que la température de fusion (température de fusion du cyclohexane, détermination d’une température de fusion) ou d’ébullition.

Evidemment une mesure reste une mesure et ce genre de mesure ne permet pas vraiment de développement enrichissant. Pour cette raison je double cette approche expérimentale d’une recherche : Rechercher sur le net les températures d’ébullition des 10 premiers alcanes, alcènes, alcynes, alcools, aldéhydes, cétones et acides linéaires, Présenter les résultats obtenus dans un graphique et en tirer des conclusions pertinentes.

Dans ce travail apparaîtront clairement le rôle des la masse molaire, des liaisons intermoléculaires …

On pourrait donner les valeurs aux élèves et leur demander d’utiliser un tableur pour obtenir le graphique. Personnellement je leur fais faire la recherche et, une fois de plus, ChemSketch se révèle un outil précieux. Il suffit de dessiner la molécule, la sélectionner et d’aller dans le menu Add-Ons>Search Chemspider … Une page web s’ouvre avec les caractéristisques essentielles du composé … dont la température d’ébullition.

Pour voir une petite animation de la marche à suivre, cliquez ici.

prop-phys-orga.gif

ChemSketch en est à la version 12

convert this post to pdf.
Tags: , , , , , , ,

3 nombreuses réponses

3 Responses to “[chemsketch] Etude des propriétés physiques des composés organiques”

  1. annie T.on 23 Mar 2009 at 7:10

    petit commentaire à caractère pratique après cette étude :

    pour les alcanes on a même type de liaisons intermoléculaires on voit que le point d’ébullition augmente avec le nombre de carbones de la chaine d’où la distillation fractionnée du pétrole brut : on soumet le pétrole brut à des températures croissantes et dans chaque intervalle de température on vaporise un groupe de produits : gaz, essence brute, kérosène puis gazole … le reste est distillé sous pression réduite pour donner les huile et résidu asphalte

  2. adminon 26 Mar 2009 at 8:53

    merci Annie pour ce commentaire.

    Ce type de graphique permet aussi de constater le rôle des liaisons hydrogène (alcool et acides) par rapport à d’autres forces de van der waals plus faibles (aldéhyde, cétone).

  3. la chimieon 26 Oct 2009 at 9:23

    Salut,
    et pour être plus précis, la distillation sous pression réduite permet d’abaisser la la température d’ébullitions des composés difficilement distillable à Pression atmosphérique… ce qui est le cas des composés à haut poids moléculaire comme les huiles, etc…

Trackback URI | Comments RSS

Laissez une réponse