Search Results for "chemsketch"

Mar 20 2009

[chemsketch] Etude des propriétés physiques des composés organiques

Publié par dans chimie organique,logiciels

L’étude des propriétés physiques des composés organiques ne peut se faire sans passer par la détermination de quelques propriétés aisément accessibles au labo telle que la température de fusion (température de fusion du cyclohexane, détermination d’une température de fusion) ou d’ébullition.

Evidemment une mesure reste une mesure et ce genre de mesure ne permet pas vraiment de développement enrichissant. Pour cette raison je double cette approche expérimentale d’une recherche : Rechercher sur le net les températures d’ébullition des 10 premiers alcanes, alcènes, alcynes, alcools, aldéhydes, cétones et acides linéaires, Présenter les résultats obtenus dans un graphique et en tirer des conclusions pertinentes.

Dans ce travail apparaîtront clairement le rôle des la masse molaire, des liaisons intermoléculaires …

On pourrait donner les valeurs aux élèves et leur demander d’utiliser un tableur pour obtenir le graphique. Personnellement je leur fais faire la recherche et, une fois de plus, ChemSketch se révèle un outil précieux. Il suffit de dessiner la molécule, la sélectionner et d’aller dans le menu Add-Ons>Search Chemspider … Une page web s’ouvre avec les caractéristisques essentielles du composé … dont la température d’ébullition.

Pour voir une petite animation de la marche à suivre, cliquez ici.

prop-phys-orga.gif

ChemSketch en est à la version 12

3 responses so far

Sep 28 2008

[maj-chemsketch] erratum … templates

Publié par dans logiciels,mises à jour

chemsk-template-06-08.jpgDans un billet datant de juin, je vous présentais un template « maison » pour ChemSketch. Il s’agissait d’un certain nombre d’instruments et d’appareils de labo pour illustrer vos dispositifs créés avec ce logiciel incontournable.

Mais, insidieusement, une erreur s’était glissée dans ce billet et le fichier proposé était incomplet. Je viens ( 😕 ) de m’en rendre compte et je corrige le billet.

Voici les deux fichiers : #1 et #2

No responses yet

Juin 24 2008

[chemsketch] template additionnel : Matériel de labo

Publié par dans logiciels

maj 28/09/2008 : Les fichiers templates ont été réactualisés (une erreur s’était glissée dans la version précédente)


chemsk-template-06-08.jpgChemSketch ne sert pas qu’à modéliser, visionner des molécules. Il permet aussi de créer des schémas de labo aisément insérables dans un traitement texte (dans MS-Word>insertion>objet). Si vous avez testé cette fonctionnalité vous avez, comme moi, délicatement pesté contre l’absence d’une balance, d’une électrode pH, etc … . Il y a toujours moyen de bidouiller mais le défaut est que ChemSketch est un logiciel vectoriel et que les images disponibles sur le net sont du type bitmap comprimé (jpg, gif, png) ou non (bmp).

J’ai découvert au cours de mes recherches quelques images vectorielles (wmf) apparemment libres de droits (disponibles gratuitement en téléchargement) et je les ai insérées dans deux fichiers template (#1 et #2) que je vous propose en téléchargement (ayant récupéré ici et là ces images je n’ai pas conservé l’adresse des sites qui les proposaient. Je serais heureux de joindre un lien vers ces sites si ils se font connaître).

Comment procéder pour intégrer ce template dans ChemSketch ? C’est extrêmement simple.

  • Recherchez sur votre disque dur l’emplacement de ChemSketch (c’est un répertoire ou dossier appelé ACDFREE10 pour la version 10) . Cela peut-être dans le répertoire des programmes (program files ou programmes) situé à la racine de votre disque dur ou ailleurs (chez moi c’était directemnt à la racine … pourquoi ? 🙄 )
  • Vous téléchargez les fichiers (#1 et #2) et les sauvez dans le sous-répertoire templates de ChemSketch ;
  • Lancez ChemSketch et sélectionnez dans le menu Templates>Template Window>Organizer. Choisissez l’option new et indiquez au programme l’emplacement de ce template ;
  • Validez et c’est bon 🙂 ;

Cette démarche vous pose problème … essayez ce petit tutoriel et cela devrait aller mieux !



PS : (25/06/08) Je viens de constater que ChemSketch en est déjà à la version 11 … Pas de gros bouleversement 😉

One response so far

Oct 05 2007

[chemsketch] Word, un dispositif de titrage et ChemSketch …

Publié par dans logiciels

S’il est un logiciel incontournable, c’est bien ChemSketch de ACDLabs, logiciel gratuit pour le monde de l’enseignement (merci !).

Dessiner, tracer, visualiser en 3D, nommer et même beaucoup plus … les molécules organiques n’ont plus de secret.

Et puis, un petit plus, c’est la possibilité de dessiner un montage de labo en assemblant à partir d’une série de templates les différents « ustensiles ».

Je vous propose un petit (3Mo quand même) tutoriel répondant à la question « Comment dans MS-Word intégrer le schéma d’un dispositif de titrage ? » (un conseil … passez en mode plein écran : Touche F11 ).

chemsketch-titrage.jpg

 

Vous désirez d’autres tutos … sur ChemSketch, DoA, … faites-le savoir en postant un commentaire.

No responses yet

Jan 03 2012

Les animations d’@t Home

Il y a de nombreuses années, le web pédagogique francophone, et spécialement en chimie, était encore balbutiant. A cette époque, j’avais réalisé un petit site @t Home pour partager mes trouvailles, mes expériences, et quelques petites réalisations (animations) artisanales.

Tenir un tel site, l’alimenter, le mettre à jour demandant beaucoup de temps et désirant tenter une autre approche j’avais réalisé ce blog (un CMS comme WordPress permet de limiter le temps de maintenance).

Et puis … la lassitude. Un travail important et pas/peu de retour, un partage assez univoque. D’autres centres d’intérêt, une fin de carrière professionnelle imminente …

Et toujours des demandes de téléchargement pour mes animations Flash. J’ai donc rassemblé ces animations sur cette page. Téléchargez-les … et laissez-moi un petit commentaire. Merci.

Et n’oubliez pas le petit commentaire 😉

14 responses so far

Fév 03 2009

[labo] Température de fusion du cyclohexane …

cyclohexane.gif Cette manipulation (classique) est assez simple et aisée à mettre en oeuvre au labo à condition d’avoir … du cyclohexane, des glaçons et un thermomètre. Voici ce que cela peut donner …

(L’animation ci-contre a été réalisée en deux ou trois clics avec Chemsketch)

Le cyclohexane :
. Formule: C6H12;
. Mr=84,16
. Apparence : Liquide incolore;
. Point de fusion : 7°C;
. Température d’ébullition :81°C;
. Masse volumique : 0,78 kg.L-1.


Mode opératoire


sol-cyclo.png

  • réaliser un mélange réfrigérant (mélanger 3/4 glace pilée + 1/4 sel. Avec un tel mélange une température de -12°C peut être atteinte) et l’introduire dans un bécher de 250mL;
  • introduire dans un tube à essais quelques mL de cyclohexane liquide et y plonger un thermomètre fixé à un bouchon;
  • placer le tube à essais dans le bécher (t=0) et suivre l’évolution de l’abaissement de température (T°)=f(t)) jusqu’à l’obtention d’un solide;
  • enlever le tube à essais et continuer la prise de température au cours du réchauffement;
  • présenter les résultats dans un graphique, remarquer la présence de deux paliers (solidification et fusion) ;
  • relever la température correspondant aux deux paliers et conclure : Quelle est la température de fusion du cyclohexane ?

Un exemple de résultats

fus-cyclo-s.jpg

Quelques références :

Sécurité :
Facilement inflammable.
Irritant pour la peau.
Nocif: peut provoquer une atteinte des poumons en cas d’ingestion. L’inhalation de vapeurs peut provoquer somnolence et vertiges.

3 responses so far

Nov 29 2008

[logiciel] SchemSciences … complément pour MS-Word

Publié par dans logiciels

schemsciences1.jpgDessiner un dispositif expérimental avec ChemSketch est aisé. Cette solution n’est pas la seule et il y a par exemple un complément pour MS-Word appelé SchemSciences. Ce complément est gratuit et disponible ici (choisir « logiciels et modèles » dans la barre latérale gauche et téléchargez le fichier Schemsciences1_XP.dot). Pour l’installer voici comment procéder

  • Etape 1 : La sauvegarde sur votre PC dans le bon répertoire. Ce complément consiste en fichier dot (Schemsciences1_XP.dot) que vous devrez sauvegarder dans le répertoire adéquat (logiquement sur Vista, dans le répertoire de l’utilisateur, il faut chercher AppData>Roaming>Microsoft>Templates )
  • Etape 2 : Ajouter ce complément à MS-Word
    [spoiler /comment installer le complément (animation)/ /cacher animation/]

    Cliquer sur l’image pour voir une animation décrivant l’installation du complément (faire F11 pour visualiser en plein écran).

    schemsciences3.jpg

    [/spoiler]

  • Etape 3 : Utiliser ce complément. Cliquer sur Compléments dans la barre de menu de MS-Word et « picorer » dans les divers schémas pour élaborer votre dispositif expérimental
    [spoiler /voir le screenshot/ /cacher le screenshot/]schemsciences21.jpg [/spoiler]

2 responses so far

Oct 17 2008

[labo] L’expérience de Franklin

franklin-10-08.jpgVous connaissez l’expérience dite de Franklin ? C’était en 1762, Benjamin Franklin (faites un petit passage sur Google pour connaître un peu plus de la vie assez riche de ce Monsieur) était en Angleterre et à la suite de je ne sais quelles circonstances il s’étonna de l’importance de la superficie occupée par une petite quantité d’huile répandue à la surface d’un étang … Il faut rappeler qu’à cette époque la notion de molécules n’était pas encore connue alors, de là, à en évaluer la longueur …

[spoiler /un petit texte de Pierre-Gilles de Gennes/ /cacher le texte/ ]

Heureusement, Benjamin Franklin a, il y a deux cents ans, apporté une solution plus simple. Nous avons tous entendu parler de Franklin, au moins comme l’inventeur du paratonnerre. Il fut aussi l’ambassadeur des jeunes États-Unis en France sous Louis XVI. C’était un homme de grande culture et de grande passion. Il s’intéressa à toutes les expériences que l’on faisait alors dans les  » cabinets de physique  » de ce siècle des Lumières, et notamment aux effets de l’huile sur l’eau. Depuis les Grecs, on sait qu’un film d’huile, répandu sur la mer, tend à calmer les vagues. Franklin va au bord d’un étang (à Clapham près de Londres) et verse, doucement, une cuillerée d’huile d’olive sur l’étang (les molécules d’huile sont assez semblables à celles que j’ai décrites). L’huile s’étale, mais l’aspect optique de la surface ne change pas (car le film déposé est très mince par rapport à la longueur d’onde de la lumière). Franklin arrive tout de même à reconnaître les régions qui sont recouvertes: en l’absence d’huile, la brise créait des vaguelettes sur l’étang; en présence d’huile, on ne voit plus de rides, la surface est lisse (illustration vidéo ici). La peau de l’eau est devenue rigide ! Grâce à ce test, Franklin peut estimer assez bien la surface du film d’huile. Elle est énorme: de l’ordre de 100 m2.

Cette expérience porte en elle-même un résultat considérable – qui ne sera pas exploité par Franklin, mais seulement cent ans plus tard par Lord Rayleigh. Si l’on divise le volume d’huile par la surface d’étale ment, on trouve la hauteur du film – qui s’avère être de l’ordre du nanomètre: cette hauteur, c’est (en gros) la taille des molécules d’huile. Voilà l’expérience simple à laquelle nos étudiants doivent penser en premier ! Et tout l’art de cette expérience, c’est le don d’observation, I’astuce pour identifier les régions couvertes. Cet exemple me paraît très important. C’est ce que j’appelle  » l’esprit Franklin  » d’une expérience. Évidemment, je ne dis pas que le rayonnement X du synchrotron ou le faisceau de neutrons des réacteurs soient inutiles. Ils sont souvent indispensables. J’ai moi-même utilisé bien des résultats acquis avec des neutrons ! Mais il ne faut pas oublier l’esprit Franklin… (à lire ici)

[/spoiler]

Toujours est-il que cette anecdote a donné naissance à une expérience bien sympathique … l’évaluation de la longueur de la molécule d’acide oléique. Sachant que l’huile (dont les molécules possèdent une « tête » hydrophile et une queue « hydrophobe ») se dispose en une fine couche monomoléculaire à la surface de l’eau, on tente d’évaluer la « hauteur » de cette tache de forme cylindrique connaissant le volume d’huile et le rayon de la tache.

Les recettes sur le net sont multiples. Voici la mienne. [spoiler /Cliquez pour voir ma recette/ /Cliquez pour cacher le mode opératoire/ ]

  • on commence par étalonner un compte-goutte (compter le nombre de gouttes nécessaire pour obtenir 3mL …) ;
  • une goutte d’huile pure nécessiterait une surface d’eau très importante. On va donc dissoudre l’huile dans un solvant volatil qui s’évaporera (solution 1/1500 en volume). Dans une éprouvette graduée on introduit de l’hexane (ou de l’acétone, de l’éther, …) par petites portions (l’équivalent d’un volume de 1499 gouttes) et une goutte d’acide oléique. On veille à ce que le mélange soit bien homogène ;
  • à la surface d’une bassine d’eau on saupoudre une très fine couche de poussière de craie (très peu, juste pour visualiser la tache d’huile);
  • On laisse tomber une goutte d’acide oléique au centre de la bassine. L’acide oléique repousse la craie. Le solvant s’évapore. Laissant à la surface une fine tache circulaire. On en mesure le rayon R ;
  • et pour finir, un petit calcul … extraire L de la formule Vgoutte/1500=π×R2×L (attention aux unités …).

[/spoiler]

Soit schématiquement (cliquez ici pour télécharger le schéma au format modifiable ChemSketch … qui peut ensuite être inséré dans MS-Word …)

franklin.gif

Voici, en vidéo (prise le 29/09/2008) la formation de la tache …


Expérience de Franklin par cesuchimie

2 responses so far

Déc 30 2007

Meilleurs voeux pour 2008…

Publié par dans blig,blog, humeurs

Théobromine’s blog vous souhaite de bien agréables fêtes de fin d’année.
Que l’année nouvelle soit riche en émotions et vous apporte santé et bonheur.

N’hésitez pas à commenter, compléter, agrémenter les articles. Le blog n’en sera que plus vivant. Et en guise de cartes de voeux une molécule nouvelle, le sapinane créée avec ChemSketch (qui permet de sauver vos molécules en mouvement sous forme de gif animé). Pour la synthèse, un peu de patience 😉

sapinane1.gif

No responses yet